Welcome to our website !
A l'occasion de l'anniversaire de "Les Rendez-vous Beauté", j'ai eu le plaisir de participer à la rétrospective des thèmes de l'année et j'ai tout naturellement choisi le thème "Siècle de beauté" avec les années 1910J'ai décidé de jouer le jeu à fond...coiffure, make-up, costume et mise en scène!!! Bref, un pur moment de bonheur pour moi puisque j'adore remonter le temps et que c'est une bonne excuse pour sortir mes chapeaux!!! Vous ne vous êtes jamais dit que vous n'étiez pas née à la bonne époque?! Moi, c'est mon cas, et si j'avais pu choisir une période, celle-ci m'aurait certainement plu (euh...comme les années 20 ou 50 d'ailleurs!). 


De Mr Selfridge, Adèle Blanc-Sec à Titanic... voici aux femmes à qui je pense si on me dit 1910's.

L'époque édouardienne (Royaume-Uni) ou Belle Epoque (France) rime avec insouciance et progrès. Et si je vous disais que c'est l'époque de Lewis Carroll, de Béatrix Potter peut-être que cela vous parlerez davantage?! A cette époque, j'aurai probablement traversé l'Atlantique à bord du Titanic, de l'Empress of Ireland ou du Britannic... L'Angleterre est en pleine effervescence, Edouad VII organise de grandes soirées et donne du dynamisme à la mode anglaise. Côté mode, le style édouardien est plus souple et moins restrictif que le style victorien. La silhouette est plus fluide, tombante, les robes sont à col bouillonnant montant le jour et décolletées voir sans manche la nuit. Peu à peu, les coupes deviennent plus pratiques et plus confortables : tailleurs jupes en tweed, corsages légers portés sur des jupes longues... les robes seront portées pour le dîner.

Secrets de beauté Downton abbey

Que vous soyez royal comme Lady Mary, romantique comme Sibyl ou unique comme Edith, voici quelques gestes simples pour avoir une beauté aristocratique façon Donwnton.

Pour les non-averties, restituons. Downton Abbey, c’est la série britannique relatant la vie quotidienne de la famille Crawley et de leurs domestiques dans un somptueux château anglais à l’époque édouardienne, soit dans les années 1910.

Lady Mary : crème hydratante teintée avec un soupçon de blush ; lèvres légèrement rosées ; les sourcils bien définis pour donner de l'intensité au regard.

Sybil : anticerne pour les yeux et tâches ; joues et lèvres roses ; mascara. Son make-up est plus jeune, plus frais... c'est une poupée vivante! 

Edith : anticerne ; peau de porcelaine parfaite ; brosse à sourcils ; baume à lèvres teinté. D'une beauté classique avec un regard très naturel, elle ne réalise pas qu'elle est unique.

La beauté naturelle des filles est en effet obtenue en utilisant très peu de maquillage. Historiquement, les femmes ne portaient pas ce genre de produits. Les paupières sans maquillage, ce qui donne l'impression de ne pas être maquillée sur le reste du visage. Le conseil beauté : une crème solaire!!!


No make-up... ou presque

Si à l'époque édouardienne, la beauté nécessitait des heures de préparation, les femmes comme les Crawleys, ne portaient jamais de maquillage. C'était l'apanage des prostituées et des actricesA cette époque, il était mal vu d'admettre que vous aviez besoin d'aide pour être belle. Certaines femmes à Londres allaient discrètement voir "The House of Cyclax" sur Bond street pour acheter crèmes et autres produits avant de s'éclipser par la porte arrière...


Les cheveux relevés signifiait l'âge adulte et donc être courtisé. Si le blond n'était pas à la mode, le châtain était considéré comme la beauté idéale. Le chapeau, accessoire de prédilection de cette période, est largeencombrant, orné de plumes, de fleurs ou de fruits, et est maintenu grâce à une épingle à chapeau. Pour ce défi, je voulais absolument porter un chapeau puisque vous connaissez ma passion pour cet accessoire de mode et notamment ceux de Esprit de Mélusine.

Pour ma mise en beauté, j'ai utilisé uniquement ce que j'avais déjà dans mon vanity (aucun achat inutile! Je suis en plein konmarisation de mon intérieur et ma vie, vous vous souvenez?) et j'ai voulu un maquillage qui donne l’impression de ne pas être maquillée, ou si peu…J'ai donc fait mon teint avec la BB cream 42 n°13 "Bright Beige" de Missha que j'ai légèrement matifié avec Invisible Touch Face Fixing Powder de Kiko. Je cultive mon teint clair, ce qui tombe bien puisqu'à l'époque la peau est pâle comme si elle n'avait jamais vu les rayons du soleil et symbolisait richesse et son statut social. Puis, j'ai appliqué mon blush rose Dandelion de Benefit très légèrement, pour donner l'illusion qu'on m'avait pincé les joues pour laisser le flux sanguin vers la surface et créer une couleur naturelle. Je vous rappelle que le summum de la beauté était le teint pâle et naturel!

Le maquillage est minime à cette époque : sourcils redessinés, yeux naturelles et les lèvres légèrement teintées. Pour les yeux, j'ai évidemment utilisé ma palette chouchou (j'en ai deux seulement dans mon vanity), la Urban Decay n°3 : j'ai appliqué "strange" sur toute la paupière, comme une base, puis j'ai dégradé "dust", "nooner" et "darkside" sur la paupière mobile afin de créer un effet naturel. Du gel Gimme Brow Medium de Benefit pour redessiner les sourcils (vous pouvez aussi tester le Bar à sourcils et la coloration, je vous en parlais ici) et une petite touche de mascara noire Divine de Lady Green pour un regard profond et ultra pigmenté. Le mascara a mis un peu de temps avant de s'imposer bien qu'il ait été inventé en 1913 par Maybeline. Pour finir, sur les lèvres j'ai mis le crayon jumbo lips & cheeks de My Little Beauty pour le petit côté printanier. Bon, en réalité je ne porte jamais cette teinte corail mais je me suis sacrifiée pour le défi.


Une fois cette étape réalisée, j'ai pu enfin choisir mon chapeau... la pièce la plus importante du look 1910 selon moi! J'ai simplement attaché les cheveux en arrière avec une multitude d'épingles à chignon.

N'hésitez pas à aller découvrir les autres blogueuses qui ont participé à ce Rendez-vous beauté anniversaire... 
Halloween Makeup de série: Réglisse et Myrtilles
Or ou d'argent : Joy and Makeup 
Un siècle de beauté: A bowl of glitter, O les ongles
Double liner: Georgina Edith
Du jour à la nuit: Choup'n Beauty
Mariage: Et si Welinty

Et vous, quel make-up auriez-vous choisi et comment l'auriez-vous fait?! Montrez-moi ça en commentaires ou sur Facebook...
Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram
Le tri et rangement sont à la mode ces temps-ci... Les méthodes et livres pulullent sur internet, sans qu'on sache réellement quoi adopter!!! Voici mon top 3 des livres pour mieux s'organiser :D

J’arrête d’être débordée



Un programme en 21 jours pour profiter de la vie ! Barbara Meyer et Isabelle Neveux ont concocté un programme sur mesure en 21 jours pour réussir enfin à concilier nos multiples vies. Elles se fondent sur leur expérience de super mamans et leur vision de coachs pour partager tous leurs bons plans et nous permettre de mener de front vies personnelle, sociale et professionnelle sans rien sacrifier de nos envies et besoins. 3 semaines pour 21 jours de changement à tous les niveaux : émotions, comportements, pensées, sensations... Des tests pour faire le point. Des exercices pour aller à l'essentiel. Des antisèches pour progresser en douceur. Le rituel de Mademoiselle pour changer vraiment ! Voici le cocktail vitaminé et 100% garanti à prescrire de toute urgence aux mamans surbookées ! 

La magie du rangement

Pour vous le procurer : La magie du rangement

Mettre de l'ordre dans votre intérieur afin d'améliorer votre quotidien et changer littéralement votre vie : voilà de quoi il s'agit ! Vous êtes dubitatif ? Laissez-vous surprendre par la méthode de Marie Kondo qui a déjà séduit plus de 2 millions de lecteurs dans le monde. 
Pourquoi un tel intérêt pour le rangement ? Parce que la vie commence seulement (véritablement) une fois que l'on a fait du tri. Dans cet essai pratique déjà best-seller, l'auteur nous explique simplement, mais fermement, d'oublier nos bonnes vieilles habitudes : passer une journée par an à tout jeter ne sert à rien ! S'attaquer à chaque pièce l'une après l'autre non plus... En procédant ainsi, dans quelques jours, vous nagerez de nouveau en plein désordre. 
Le rangement doit être un moment privilégié. Et chaque objet qui nous entoure doit nous procurer de la joie. Vraiment. Si ce n'est pas le cas, alors il faut s'en débarrasser. Tout de suite. Vous voulez en savoir plus? Entrez dans le monde magique du rangement, et attendez-vous à quelques surprises, car lorsqu'on y voit clair, notre regard sur la vie change...

A lire aussi, son nouveau livre : "Ranger : l'étincelle du bonheur" qui ne se contente pas de transformer notre intérieur mais qui bouleverse également notre vie. Ce livre, vraie source d'inspiration, est un guide complet et illustré pour faire de la place et réorganiser son espace!

Entretiens avec mon évier (le livre officiel de la méthode Fly Lady)


Vous sentez-vous débordé(e) par le désordre qui envahit votre maison ? Ne trouvez-vous pas le courage de vous mettre au ménage, tant il y a à faire, et faute de savoir par quoi commencer ? Prévoir les menus, partir en vacances, envisager un déménagement, cela vous fait-il trembler d’avance ? Et surtout, cela a-t-il des conséquences sur votre moral, votre énergie, votre estime de vous-même ? Si oui, alors ce livre vous ouvrira les portes d’une nouvelle vie, comme il l’a fait déjà pour des milliers de personnes autour du monde ! FlyLady nous guide, Petit Pas après Petit Pas, avec chaleur, humour et bienveillance : prendre d’abord soi n de soi, pour pouvoir prendre soin des autres, et de son intérieur, voilà son secret ! Sans culpabilité, sans viser perfection, en se réservant chaque jour des petits plaisirs qui font retrouver la joie de vivre. Méthodiquement, FlyLady passe en revue chacune des pièces de la maison, et nous fournit tous les outils pratiques pour nous débarrasser joyeusement de ce qui nous encombre, en dansant le Boogie des 27 objets, pour tout planifier avec le Journal de Bord, pour entretenir régulièrement et sans fatigue, l’ensemble de la maison, avec le Ménage par Zones… Et tout commence par un évier étincelant !

Et vous, connaissez-vous déjà ces livres? Y’en a t il que vous me conseillez si vous les avez déjà lus? Ou si vous avez d’autres livres à me conseiller… Je vous écoute.

Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram
"N'aimeriez-vous pas habiter une maison exclusivement remplie d'objets que vous aimez, dans laquelle vous vous sentiriez complètement détendu"?! En suivant la méthode KonMari, vous allez réorganiser votre maison, votre manière de penser et trouver le bonheur. Si vous vivez en ermite vous êtes peut-être passé à côté de ce phénomène qui fait fureur depuis quelques années... je m'y suis mise et vous dis tout!!!

La promesse : "Quand vous aurez terminé de faire du rangement, vous ne replongerez plus jamais dans le désordre".

Zoom sur la méthode KonMari

La japonaise Marie Kondo, consultante en rangement et en développement personnel, a publié "La magie du rangement" (2015), traduit en plus de 35 langues et vendu à plusieurs millions d'exemplaires dans le monde puis "Ranger, l'étincelle du bonheur" (2016). Sa méthode, surnommée "KonMari" allie technique de rangement et développement personnel avec pour idée principale : s'épanouir dans un environnement ordonné. Le secret de cette méthode consiste à prendre chaque objet et de ne conserver que ceux qui provoquent une "étincelle de joie".

Voici les piliers du rangement de la méthode KonMari : s’engager sur une période de 6 mois, visualiser son mode de vie idéal, accepter de se débarrasser de certaines choses, trier par catégorie, et enfin suivre le bon ordre. Commencez par les vêtements, puis les livres, les papiers et les komonos (terme japonais désignant les objets du quotidien) pour finir avec les effets à valeur sentimentale. 

Une fois le tri réalisé, la consultante explique qu'il vaut mieux ranger ses vêtements debout, plutôt que pendus ou à plat. Le but?! Voir en un seul coup d'oeil la totalité de ses vêtements. "Plier ses vêtements, ce n'est pas les rendre compacts mais c'est leur communiquer votre affection envers leur soutien indéfectible." En parcourant les chapitres, certaines phrases vous laisseront perplexe. Il vous faudra certainement un peu de temps pour vous habituer à traiter vos objets comme des personnes, à "dialoguer" avec eux afin de ressentir s'il est temps de le laisser partir.


KonMari & moi

Marie Kondo parsème son ouvrage d'anecdotes donnant ainsi des pistes pour identifier ce qui procure de la joie ou qui est utile. KonMari est bien plus qu'une méthode, c'est une réelle philosophie appliquée à sa maison et à soi-même. En se recentrant sur l'essentiel, le bonheur est à portée de mains. Si vous décidez de vous lancer, lisez le livre et n'hésitez pas à suivre les groupes facebook comme celui-ci, pour trouver des idées ou de la motivation.

Ce qui me plaît dans cette méthode est le côté radical puisqu'elle préconise de tout ranger rapidement et en une seule fois afin d'éviter l'éffet yoyo. L'autre aspect est de ne s'entourer que des objets qui nous procurent réellement de la joie. Elle conseille pour cela de commencer par jeter, et d'aller au bout du processus, avant de commencer à ranger quoi que ce soit. Son mantra : "Terminez d'abord de jeter avant de ranger !". Etant une grande acheteuse et collectionneuse (pins, livres, planners, washis et autres vices), j'adore le shopping et craque très facilement au grand dam de mon banquier. Pourtant, j'aime que ma maison soit rangée, organsiée et que rien ne traîne (je suis une grande maniaque!) et j'adore trier, que ce soit mes paillettes selon les couleurs et motifs, ou tout simplement les objets. Je trouve que cela m'appaise de trier, ranger, réorganiser. Ranger sa maison peut donc avoir une influence sur tous les autres aspects de sa vie. En bref, une thérapie par le rangement!

Après avoir lu sa méthode, je me suis demandée pourquoi est-ce que je gardais tous mes livres (j'ai un attachement particulier à ma bibliothèque et aux livres. Je rêvais d'en avoir une comme dans la Belle&la bête), toute cette vaisselle, tout ce scrapbooking... que je n'aimais pas/plus ou n'utilisais absolument pas. A quoi bon garder des livres que je ne lis pas, qui ne me plaisent pas ou avoir trois ouvrages sur la même thématique? Autant garder le meilleur et ceux que j'aime particulièrement, ils seront ainsi mieux mis en valeur. Même si je trie régulièrement mes affaires, j'ai été étonnée de voir la quantité d'affaires auquelles je ne tenais pas et que j'ai pu revendre à petits prix ou donner à des amis, associations, écoles.

Je pensais que le plus difficile serait mon dressing, mais à mon grand étonnement, cela a été très simple, rapide et efficace. Je n'ai gardé que mes tenues préférées, celles que je mets réellement et qui me mettent en valeur. Le côté positif, c'est que je vais perdre moins de temps le matin à choisir ma tenue du jour!!! Après avoir désencombré mon intérieur (dressing, placard et surtout ma bibliothèque), je me prends à vouloir conserver que peu de choses et tomberai même dans le minimalisme. Je suis en pleine réflexion sur ma manière de consommer et souhaite réaliser plusieurs changements dans mon quotidien.

Et vous, la méthode KonMari vous tente?! Peut-être seriez-vous tentée par la méthode Fly lady, la garde-robe minimale ou bien encore le Bullet Journal, mi-agenda, mi-to do list dont je vous parlerai prochainement.
Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram
Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Les éditions Soleil. Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Le tome 9 de Princesse Sara est placé sous le signe d'un scandale autour de Sara, d'une enquête trépidante et de costumes féeriques, saupoudré par une pointe de romance. Cette nouvelle intrigue pleine de rebondissements sort le 14/09 prochain

Titre : Tome 9, Intrigue à Venise
Scénario Audrey Alwett
Dessins : Nora Moretti
Mise en couleur : Marina Duclos (depuis le tome 5)
Genre : Bande Dessinée
Edition : Soleil
Parution : 14/09/2016
Pages : 48
Nombre de tomes : série en cours
Prix : 10.95€


Pour lire les précédents articles sur "Princesse Sara" c'est ici et ici.

Résumé

Sara a été nommée marraine du Carnaval de Venise. Quelle joie d’expérimenter ses automates dans un décor si enchanteur ! Mais le nouveau livre de la mystérieuse Lady Berry paraît au même moment en librairie et s’intitule "La Vérité sur Sara Crewe" ! Sara et ses amis sont mortifiés de se découvrir racontés sous un angle si peu flatteur ! Dès sa sortie, le livre est déjà un best-seller. Nul ne sait qui sont l’imprimeur ou l’auteure, mais le livre a été imprimé à Venise. Ça ne peut pas être un hasard...
Qu'est-ce qui peut bien mettre dans de tels états les personnages?!


Mon avis


 
Avec un tel titre, comment ne pas résister? On sent le mystère, le suspens et on se demande quelle aventure va bien pouvoir vivre encore une fois notre Sara dans ce Venise féerique. Médisances, complot, larmes et amour seront bel et bien au rendez-vous! 

Toute la vérité sera faite sur Sara Crewe, enfin...celle écrite par Lady Berry. Car oui, Les auteurs dévoilent enfin qui est cette auteur de roman à l'eau de rose, et croyez-moi, ça va en secouer plus d'un. La relation entre  James et Sara va en pâtir et prendre un nouveau tournant... 

Sara, James, Lavinia, ils vont tous revêtir la casquette d'enquêteur pour lever le voile sur ce parfum de scandale qui entoure la belle Sara Crewe.


Le livre est très bien rythmé, très vivant, les dessins sont toujours aussi somptueux et les costumes époustouflants. Sara arbore de magnifiques toilettes, d'immenses chapeaux et jongle entre robes et pantalon. Je vous ai réalisé une petite sélection de ses tenues en attendant mon article sur la mode dans Princesse Sara.

Entre inspiration victorienne et steampunk, c'est un florilège de tenues qui peut être observé... Si seulement un artbook détaillé de toutes les robes de Sara était en projet...

Le baiser qu'on attendait tous... mais cela signifie-t-il que leur relation ne risque rien? Ce sera sans compter sur Lavinia qui sèmera la zizanie...

En bref : Après un an d'attente, ce tome n'est peut-être pas un aussi gros coup de coeur que les précédents (notamment les tomes 5 et 6), mais j'ai pris énormément de plaisir à le parcourir, ce qui me rend bien impatiente quant à la fin de la série. Je meurs d'envie de savoir ce qu'il va advenir de la relation Sara/James ou encore Lavinia/Léopold, ce dernier étant totalement absent de ce volume..


Petite surprise : jusqu'au 14/09, rendez-vous sur ma page Facebook et tentez de remporter ce magnifique lot :D

Et vous, vous en avez pensé quoi?!
Bonne lecture! 
Retrouvez-moi sur Facebook Twitter / Instagram
Salon de thé aux accents britaniques, Au fond du jardin est un coin de paradis gardé secret, niché derrière la cathédrale de StrasbourgVous arriverez dans un autre pays, un autre monde, une autre époque. Un salon de thé, un lieu aussi magique que beau, où le temps semble s'être arrêté

Au Fond du Jardin 6, Rue de la Râpe, 67000 Strasbourg

Le salon de thé

La décoration extérieure fait penser à un cottage et vous accueille dans une petite cour avant de vous laisser passer la porte de ce lieu féeriqueDe lourds velours rouges, porcelaine à petites fleurs, lumière tamisée... chaque détail est pensé dans ce lieu au décor victorien et cosy. Dans une ambiance très chaleureuse, la musique vous fait oublier que vous êtes en Alsace et vous transporte dans un univers où raffinement et élégance sont de mise. 

Une décoration qui change selon les saisons et une touche british soignée. J'adore!

Vous prenez place à une table avant de dégustrer un thé qui cohabite avec chocolat chaud et cocktail à base de rose. Révélant ses lettres de noblesse, ce breuvage s'accorde parfaitement avec les madeleines, présentées sout différentes cloches, qui sont de vrais petits bijoux à savourerRéputées à travers le monde, cette spécialité de la maison a même été servie au mariage de Kate&William et est commandée régulièrement par la maison blanche.

 Quel plaisir de déguster ces petites merveilles aux saveurs si recherchées et si douces ! 

Laurent Renaud, ce chef de génie, a travaillé chez "Roellinger" et "Chez Bruno". Si les parfums souvent aux saveurs florales, épicés, parfumés sont de mise, c'est surtout les mots plein de poésie de Frédéric qui émoustillent nos papilles. Exil, Grace Kelly, Sherlock Holmes, Rose dragées, vous trouverez forcément une madeleine qui vous plaît! Certes les madeleines sont originales et moelleuses à souhait avec des saveurs explosant en bouche... mais tout est délicieux dans un lieu si magique.

Rencontre avec Frédéric, un décorateur hors pair.


Frédéric Robert, décorateur, maître des lieux, est l'âme de ce salon de thé. Passionné, il vous détaille chaque madeleine comme s'il s'agissait d'un trésor, vous dévoile la carte avec une poésie dont lui seul à le secret et prend le temps de vous faire rêver... Il vous raconte l'histoire de chaque thé, de chaque madeleine... Toujours prévenant, toujours souriant, il a l’art de donner l’impression que nous sommes ses invités, de nous choyer et de rendre notre venue unique. 
"Découvrez avec poésie les madeleines du voyage. Vivez l'epoque victorienne avec le tea time. Evadez-vous doucement avec le brunch du dimanche"... 

Tous les mois et demi, il change la décoration de la vitrine ainsi que celle du salon. En moyenne, il lui faut environ 8h pour concevoir la vitrine, choisir les objets, installer.... et deux jours pour tout installer. Il prépare actuellement à la publication d'un ouvrage pour vous révéler tous ses décors, qui occupent à l'heure actuelle, plusieurs caves.

La boutique.

Ici, on retrouve les différents thés, natures, parfumés et les grands crus, au total ce sont 60 thés crées depuis l'ouverture. Mais aussi les confitures, les madeleines du voyage, les guimauves "style 1930", les bougies et cartes victoriennes ainsi que les porcelaines... de quoi faire perdurer la magie Au fond du jardin chez vous.


Exil, Grace Kelly, Sherlock Holmes, Rose dragées, vous trouverez forcément une madeleine qui vous plaît! Certes les madeleines sont originales et moelleuses à souhait avec des saveurs explosant en bouche... mais tout est délicieux dans un lieu si magique.
Par jour, ce sont pas loin de 400 madeleines qui sont vendues à la boutique!!!

A chacune de mes visites, je repars avec plusieurs thés : l'infusion Miss Potter (ma préférée), et quelques nouveautés comme actuellement Summer Hill et Une saison à Downton. Je ne manque pas de ramener quelques madeleines à mon amoureux afin de pic-niquer ou organiser un tea time à la maison. La Brocéliandre et Rose dragées font parties de mes chouchous, mais Laurent ne cesse de créer de nouvelles recettes, impossible de tout goûter.

Lors de ma virée à Strasbourg avec Tatiana de Birds&Bicycle, nous avons dégusté des scones parfaitement réalisés avec en ce qui me concerne le nouveau thé Songe d'un poète anglais. Un chef d'oeuvre! 

Vous vous en doutez certainement, ce lieu est une adresse que j'affectionne particulièrement et je n'hésite pas à y retourner dès que possible. Tout est si joli, si délicat, si délicieux.... La qualité du service, la finesse des gourmandises et le cadre so britsh m'ont complètement conquises. La décoration et la carte ne cesse de changer, c'est donc un bon prétexte (et un pur plaisir) d'y retourner
Bref, une adresse incontournable...
Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram
Passionné par la faune, vous cherchez un endroit à visiter en Lorraine? Et si je vous disais qu'il existe un endroit extraordinaire, pour petits et grands, où l'on rencontre lémuriens, loups, ours et même des pokémons... Avec ses 1500 animaux sauvages et domestiques issus de 100 espèces vivant en semi-liberté sur 120ha, le parc Sainte-Croix est le premier parc animalier de faune européenne en France.


Le parc animalier

Depuis 35 ans, le parc animalier est un lieu idéal pour découvrir des animaux, emblématiques ou non, et même de s'en approcher. Au détour des 6 km de sentier, serpentant dans la forêt, le long des prairies et points d'eau, vous vous laisserez bien vite emporter par la beauté du paysage.


Si je connais ce lieu depuis quelques années, (j'y avais d'ailleurs emmené mon amoureux il y a 5 ans), il a bien changé et en 2016, plusieurs nouveautés : une nouvelle meute de loups gris, l'arrivée des varis noirs et blancs, une nouvelle volière des hiboux grands ducs et grands corbeaux et enfin le glouton (appelé aussi Wolverine!!! Si, si, je vous assure). Avec le lynx, le loup, l'ours ils forment dorénavant les "Quatre fantastiques" soit les quatre plus grands carnivores d'Europe!

Ce que j'ai préféré : le pandou roux, les ratons laveurs et l'île aux lémuriens!!!  Sur une île de 3000m², les lémuriens vivent en liberté et viennent même à votre rencontre (mais attention à ne surtout pas les toucher).

Pourquoi j'aime ce type de parc?

Tout en se baladant, on découvre les animaux en semi-liberté dans de grands enclos et non dans de petites cages ou petits espaces, comme bien souvent dans les zoo. Par ailleurs, on apprend beaucoup de choses grâce à des animations (contes, spectacles, histoires...), panneaux ludiques ou aux guides et on peut assister au repas des animaux,  Que vous aimez les carnivores, les rapaces ou les rongeurs, il y en a pour tous les goûts.

Saviez-vous que l'ours brun avait entre 36 et 39 dents? qu'il est plantigrade de la patte arrière (il pose l'ensemble de la plante de sa patte) et digitigrade de la patte avant (il ne pose que les doigts au sol et le talon ne marque pas)? Et qu'il fait parti de la même famille que le panda? C'est toujours intéressant de pouvoir ressortir ce genre d'informations au cours d'un dîner, non!?

A travers son association, le parc de Sainte-Croix oeuvre pour la sauvegarde des espèces menacées partout dans le monde. Il milite au quotidien pour l'éducation à l'environnement ainsi que la sensibilisation du grand public à la protection de la faune et de la flaure. 
Prochaine étape : passer une nuit au parc, en pleine nature, au plus près des animaux et des sons de la forêt. Peut-être la lodge aux cerfs, aux loups ou alors une cabane dans les arbres. 

Mais dorénavant... le parc ce n'est plus que de simples animaux, mais bien plus... 



La chasse au pokémon

« Un jour je serai le meilleur dresseur. Je me battrai sans répit. Je ferai tout pour être vainqueur et gagner les défis. Je parcourerai la terre entière... », vous connaissez tous ce générique si comme moi vous avez grandi avec le jeu Pokemon et l'animé à la fin des années 90. Si vous avez toujours voulu devenir un dresseur de pokemon, vous  avez sans doute  téléchargé le dernier jeu à la mode : Pokémon Go!



Armée de notre téléphone, avec mon amoureux nous avons arpenté sentiers, points d'eau et hautes herbes, l'endroit est propice à la recherche de petites et grosses créatures.

Quelques pokéstop ainsi qu'une arène sont une bonne excuse de faire et refaire le tour de ce parc si calme et reposant. Et devinez quoi?! L'arène n'a encore jamais été activée... Pourquoi je ne l'ai pas fait alors?! Le serveur n'a pas arrêté de saturer lorsque j'y étais et je n'ai jamais réussi à y entrer. La loose!



A sainte-croix, les panneaux de départs de sentiers, la fourmi et chenille géante, le grand méchant loup... sont des pokéstop qui vous permettront d'obtenir des objets utiles (pokéballs, potions, oeufs...) pour poursuivre votre aventure. Petite astuce : penchez-vous au maximum près des portes et grilles fermant les chemins du parc, il suffit de quelques centimètres pour atteindre le pokéstop sans retraverser tout le parc!

Une fois que vous êtes prêts, vous parcourez votre ville ou alors le parc sainte-croix pour découvrir des roucoups, ratata... J'en ai profité pour attraper une dizaine de pokémons (à savoir Aspicot, Paras, Chenipan, Roucool, Rattata, Nosferapti, Aéromite, Fantominus ou bien encore Ponyta).

Si vous voulez partir à la chasse aux pokémons en groupe, il existe de nombreux évènements prévus dans différentes villes. Pour installer le jeu en attendant qu'il soit disponible officiellement en France, c'est par ici.

J'ai adoré cette journée au parc, (re)découvrir des animaux et faire un essai de Pokémon Go avec mon amoureux alors qu'il y n'avait que très peu de monde (et personne ne semblait jouer!!!). Après tout, ils sont partout et nous observe... Il sufit d'ouvrir l'oeil pour les attraper, tous!
Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram
Début juillet, j'ai été invitée à un petit festival "Le paille à Sonstout près de Nancy. Le village de Ceintrey accueille depuis 2009 un rendez-vous incontournable de la vie culturelle du Saintois, où je me suis installée avec mon amoureux il y a peu.

Chapeau de paille, chemise à carreaux et lunettes de soleil pour être dans le thème! Je m'y suis rendue bien évidemment avec Regina...

Bottes de paille et mobiliers en matériaux de récupération ornent le site du village qui accueilli des créateurs et artistes de la scène locale. Ambiance familiale et conviviale garantie! Petite particularité de ce festival : il n'y a aucune vente d'alcool, tel un message lancé à tous : "on peut faire la fête sans ivresse". Vous y trouverez cependant des coctkails "Oh la vache", "Paille à Sons" ou bien des bières sans alcool.

Concerts & coups de coeur

Vendredi soir, deux concerts gratuits ont fait vibrer le chapiteau coloré du festival, donné le sourire au public et fait swinguer certains. C'est assis dans l'herbe, sur ma traditionnelle nappe à carreaux, que j'ai pu découvrir de nouveaux groupes en compagnie de ma maman venue exprès, de ma blopine Birds&Bicycles et de son amoureux.

Sun express

Crée en 2011, ce trio de jeunes musiciens et amis d'enfance issus du même quartier a très vite donné le ton à la soirée.
Ben (guitare/chant), Julian (batterie) et Tom (basse/choeur) ont profité de l'occasion pour présenter un de leur nouveau morceau "Mirror"... et Regina, elle, a pris la pose!!! Merci Sun Express <3

Ma blopine Tatiana qualifiait le groupe de "rock teinté d'electro, avec une musique aux accents des groupes des années 80 comme the Cure remis au goût du jour, dans la veine des grands groupes anglo-saxons des années 2000 (Franz Ferdiand, Block party..)".  Je n'aurai pas mieux dit! Ça tombe bien, puisque lors de leur interview, ils m'ont révélé "aimer particulièrement les groupes actuels comme Bloc Party, The Wombats, Keane mais aussi des groupes plus anciens tels que The Cure, Supertramp, Blondie". Mais je vous laisse écouter un extrait pour vous faire votre propre avis...

Essia Esch Band

Essia Esch Band, un groupe de cinq musiciens nancéiens, aux influences soul hip-hop et funk a pris la suite, avec ses compositions ou reprises revisitées. S'inspirant principalement de la musique américaine, du jazz au funk, de la soul au hip hop, le groupe se compose de Benjamin Pansiot (batterie), Yannick Muller (basse), Germain Destremont (claver) et Essia Esch (chant).

Musique plutôt festive même s'ils ont quelques morceaux plus profonds, c'est un mélange de ce qu'ils vivent et de leurs différentes émotions.

Roberdam

Comment ne pas vous parler de Roberdam?! Un artiste que j'affectionne particulièrement et que je connaissais avant sa carrière solo mais je vous dit tout (enfin, il s'est confié à moi et je vous répète!)... Chanteur pop, il aime la chanson française mais se revendique pop dans la mélodie, dans l'approche musicale et instrumentale, voire rock dans l'énergie et l'intention scénique.

Né à Paris, 3e enfant d'une famille modeste et soudée, Roberdam, de son vrai nom Damien Robert, a été très vite attiré par la musique. La clarinette à l'âge de7 ans, puis le chant (au désarroi de ses parents), il enchaîne à 14 ans avec la guitare et l'écriture de ses premiers textes. Poursuivant ses études de musique à la M.A.I à Nancy, il restera en Lorraine plus de 15 ans et fondera un premier groupe, Ravid'Vour'Voir, avec lequel ils ont très vite tourné en France et en Europe (1000 concerts et 3 albums) et sont devenus intermittents du spectacle. Puis l'envie de jouer une musique plus acoustique et avec moins de matériel l'a amené à monter le collectif de rue Les Garçons-Trottoirs (je vous en parlais ici), devenu maintenant un vrai groupe de scène (500 concerts et 2 albums). Au bout de 10 ans de travail en groupe, l'envie de réaliser un "projet solo" est apparue... Et comme Zorro, Roberdam est arrivé !

Lors du festival, c'est avec trois musiciens bien connus, Fred Villard, Ben Cahen, et Alex Toucourt, qu'il est monté sur scène pour présenter les nouvelles chansons de son futur album. Un plaisir!

Samedi rime avec famille

Le lendemain est plus familial avec dès l'entrée, une caravane à contes, l'atelier poterie avec Tildine, du maquillage ou encore les jeux en bois d'Henri. De quoi faire le bonheur des petits!
Le chapiteau, est le lieu où se déroule concerts et spectacles comme ce duo loufoque, le Cirque Gones, qui mélange acrobaties, jonglage et magie ou Les fonds de salopette. Fous rires assurés! Mais côté spectacle, mon coup de coeur va à La fox cie avec La légende de Verbruntschneck et son théâtre participatif.
Le coin créateurs permet de faire de belles rencontres et des petites emplettes à prix raisonnables. Foxylaine et ses créations en feutrine, Catenzina Toile et ses sacs en jeans, Lady Confection et ses tenues victoriennes et retro dont je vous avais déjà parlé ici, Dom's et ses porcelaines froides exposaient leurs créations. Je n'ai craqué que pour deux magnifiques colliers, entre le steampunk et l'univers d'Alice auprès du stand de mon amie "Le jardin secret".
Et si je vous la présentais un peu plus?!

Derrière "Le jardin secret" se cache une créatrice du nom de Vittoria qui a toujours été fascinée par la beauté des fleurs, persuadée qu'elles y "cachaient quelque chose de mystérieux sous une grande élégance". C'est ce qu'elle essaye de retransmettre dans ses bijoux depuis 2005!
Son pseudonyme est un emprunt au livre de Frances Hodgson Burnett qui raconte l'histoire d'une jeune fille découvrant un jardin abandonné à qui elle redonne vit. S'inspirant de la nature et des fleurs en particulier, leurs symboliques aussi bien que leurs utilisations dans des remèdes, Vittoria se base également sur deux styles inattendus : le vintage et le mori kei. Ce dernier étant un style vestimentaire japonais s'inspirant de la nature et d'une simplicité de tenue rappelant les illustrations de Sarah Kay. Je suis sûre que vous comprennez pourquoi j'ai craqué?!

Verdict?!

J'ai beaucoup aimé l'ambiance sympathique de ce petit festival et la programmation musicale, de qualité. J'aime découvrir de nouveaux groupes et pouvoir échanger facilement avec eux autour d'un verre. Je me suis néanmoins peu retrouvé dans les spectacles et activités pour les enfants, peut-être parce que je ne suis pas le public ciblé. Et quel plaisir de retrouver les blopines qui d'ailleurs ont eu le droit à une publication dans l'Est républicain :D
 Un vendredi bluffant selon Birds&Bicycles et uchouette moment validé par Madm0iselle-M et Carnets, sorbets et compagnie.

Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram
C'est maintenant une tradition à Epinal (et depuis 2015 pour moi, je vous en parlais ici), Les Imaginales sont le grand rendez-vous des cultures de l'imaginaire en France, et plus particulièrement de la fantasy. Fin mai, cafés littéraires, tables rondes, conférences et expositions sont l'occasion de faire de belles découvertes et de passer quelques jours hors du temps! Que ce soit pour les invités ou les pavillons "Magic Mirror", "Bulle de contes" et autres, chaque détail compte et contribue à vous embarquer à bord d'un train à vapeur à destination d'un univers mystérieux et merveilleux, plein d'engrenages ou encore à remonter le cours du temps vers une époque lointaine à la fois dangereuse et fascinante.
Auteurs, éditeurs et cosplayeurs, novices, curieux ou passionnés, tout le monde se retrouve dans une ambiance conviviale et festive. Depuis que j'ai découvert ce rendez-vous, j'adore y aller et ne le manquerai pour rien au monde!

Retrouvailles avec Hélène Larbaigt

Cette année, Les imaginales étaient très particulières pour moi puisque l'illustratrice de cette 15e édition n'était autre que Hélène Larbaigt (Souvenez-vous, je vous en ai longuement parlé ici). Entre la conception, le dessin et la mise en couleurs, il lui a fallu un mois et demi de travail pour réaliser l'affiche en couleurs directe (crayon, encre et aquarelle sur papier).
J'en ai enfin profité pour me faire dédicacer mon livre "Étrange cabaret"... il était temps! Je le trimballe depuis Trolls&Légendes 2015.

Elle a conçu son affiche autour du pays invité, les États-Unis et du désir du salon de s'ouvrir davantage vers la jeunesse cette année. Intégrant les monuments d'Epinal, elle a souhaité harmoniser toutes les références autour d'un thème visuel qui mettrait en avant les USA. Pour l’aspect jeunesse elle a décidé de polariser les éléments autour d’animaux symboliques des États-Unis (puma, grizzli, aigle, raton-laveur) mais aussi du bord de Moselle (loutre, grenouille, castor) signifiant ainsi l’invitation et l’échange entre les deux pays et la ville d’Epinal en particulier. On retrouve également de nombreuses références à l’histoire, à la culture et à la symbolique américaine : la révolution et la « Liberty Bell », les sorcières de Salem, les contes Amérindiens, le Magicien d’Oz - le livre de L. Frank Baum et le film de Fleming avec Judy Garland -, Superman, l’affaire Roswell au Nouveau-Mexique et un petit clin d’œil à Norman Rockwell, illustrateur américain que Hélène admire beaucoup. L’affiche représente une petite fille afro-américaine qui se rend aux Imaginales un livre sous le bras, le monde qui l’entoure est le reflet de son imaginaire, de ses rêves, de ses lectures…
"Une illustration est avant tout une invitation à la rêverie vers autant d’imaginaires qu’il y a de paires d’yeux, aussi, libre à chacun d’emprunter sa propre route de briques jaunes, comme au pays d’Oz !"

Hélène a également réalisé une exposition  à la Maison du bailli où bien sûr, je me suis rendue. Originaux et reproductions de l'Etrange cabaret...des fées désenchantées sorti aux Éditions Mnémos en 2014 et qui a reçu le prix imaginales de l'illustration en 2015 ; les originaux en couleurs de toutes les affiches et couvertures qu'elle a réalisé ces derniers mois (Imaginales et le salon d'Aix, la couverture de l'anthologie des imaginales et ses travaux pour les Éditions Psyché) étaient présentés. Un régal!

Enfin du steampunk...

Pour la première fois, l'univers du steampunk était sacrément représenté. Inspiré d'un XIXe siècle dominé par la révolution industrielle du charbon et de la vapeur, ce style/courant est une uchronie (une réécriture de l'histoire à partir d'un élément modifié). En bref, un Londres d'époque victorienne alternatif avec des machines volantes, un métro à vapeur, haut de forme et masque à gaz... 

Vous y croisez alors, au détour d'un chemin, la Breizh Stemp Punk Society avec leur panoplie et vêtements de cuirs, fourrures et métal, ou la FFDT qui proposait un duel de thé (j'avais pu le tester lors de la Senyu) et divers stands comme l'Atelier Terra Nostra ou Kenaz.

Ma tenue d'inspiration steampunk : Corset noir steampunk - Jupe bustier Fanplusfriend - Bijoux : Esprit de mélusine & Apothicaire création - Chapeau : Axes femmes - Bottines brunes Bata.

Concert Naheulband

Le soir, c'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé le concert du groupe Naheulband, à la Souris verte, que je n'avais pas vu depuis Trolls&Légendes. Vous ne connaissez pas? Il s'agit à l'origine d'une saga d'aventures médiévales-fantastiques, créés en 2000, à télécharger gratuitement. Une trentaine d'épisodes, publicités factices, bandes-annones et sketches parodient alors les univers des jeux de rôles fantastiques. 
Les concerts de Naheulbeuk s'adressent avant tout aux joueurs mais le public non initié y trouve son compte également, car c'est avant tout une musique festive.

Parodiant l'univers du jeu de rôle et évidemment la fantasy, ils enchaînent blagues et chansons sur des airs celtiques. On y retrouve tous les personnages de la série audio (décliné en livre et BD) : la magicienne, Lili la barbare trop gentille que personne ne prend au sérieux et vêtue d'une robe de velours rouge (qu'elle a dû retirer bien vite à cause de la chaleur), la prêtresse de Dlul, le voleur, l'orque...sans oublier John Lang alias Pen Of Chaos ou encore "Maitre POC".

Verdict?! 

Plus de 250 auteurs/illustrateurs du monde entier, des dizaines d'animations, des centaines de personnes venues dédicacer leurs ouvrages... cette quinzième édition était plus qu'une réussite, c'était magique! Une invitation au rêve et au voyage!
C'est l'un des rares festivals que je connaisse (mis à part T&L) qui soit aussi convivial, sympathique et où auteurs et éditeurs sont facilement abordables

J'ai adoré me balader dans le parc, croiser des cosplayeurs et des mousquetaires, écouter les conférences et contes, rencontrer du monde... et savourer mon pique-nique avec mon amoureux et mes parents à qui je faisais découvrir mon monde. Nous avons même pris le temps de faire une petite sieste au bord de l'eau puis une séance photo. Et j'y ai également croisé ma blopine Tatiana de "Birds and Bicycles" qui vous donne également son avis sur ce salon ici.
Ma tenue pin-up pour le pique-nique : Robe "Mexico" de Hell Bunny.

Une organisation impeccable, des invités remarquables et chaleureux, un grand esprit de convivialité et de bonne humeur, que dire de plus! J'y retournerai l'an prochain mais le jeudi cette fois-ci, car je dois bien avouer que je n'ai pu comme à mon habitude, papoter avec beaucoup d'auteurs ou découvrir de nouveaux titres. La foule et chaleur oppressante m'ont vite découragé. 

J'ai adoré la fresque où de vieux fauteuils sont disposés pour prendre un café. L'an prochain, promis je m'y poserai à l'heure du thé... 

Et vous, vous connaissez ce salon? Vous y étiez?
Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram
En avril dernier, une soirée exceptionnelle était organisée pour la Fête du Muguet dans la salle des Escraignes à Villers-les-Nancy. Grâce à l'association Cab Nomad, l'ambiance était celle des années 20...  Née à la mauvaise époque, comme vous le savez, il ne m'en fallait pas plus pour revêtir mes habits d'antan et aller guincher toute la nuit

Si vous me lisez depuis quelques temps, vous avez forcément dû remarquer que j'affectionne particulièrement ces années-là où élégance et raffinement étaient de rigueur (relire l'article sur "Se créer un look 1920's", "Coiffures et make-up" ou ma désastreuse aventure à Reims, ici).



Avant de se rendre à la soirée, nous avons rejoint Vicky, mon amie et créatrice de bijoux pour "Le jardin secret". Un restaurant s'imposait pour pouvoir tenir jusqu'au matin, et quoi de mieux que du fromage au Bouche à Oreille, à Nancy. 
Au menu : une potence médievale avec de la viande flambée qui dégouline sur des pommes de terre au fromage. Un délice!!!

Une fois nos ventres bien remplis, direction la soirée. Afin de plonger dans un univers retro et vivre pleinement cette aventure, j'avais opté pour un total look en ressortant ma robe "De la mémoire d'Antan" réalisée par Amastacia, un headband dans les cheveux, et des accessoires vintage jusque dans les chaussures (merci à ma grand-mère et à celle de mon chéri!). Une fois arrivée sur place, un stand de maquillage et coiffure et un stand photo étaient à disposition!!! 
Photo-montage : Imagem

S'emparant des codes et de l'esthétique vintage, Cab Nomad et Mitch Tornade ont réussi à nous offrir un voyage à travers le temps et le monde. Ladies et gentelmen, le temps d'un soir, voyagent dans l'ambiance des années folles. Pour la première fois dans le Grand Est, un big band de 20 musiciens "Fuite de Jazz" et des artistes burlesques mêlant effeuillage (art de se déshabiller tout en finese, glamour et humour), french cancan, quad&roller, danseurs de charleston & claquettes étaient réunis sur scène.
Jenna Beth (effeuillage USA) - Anja Pavlova (danse & effeuillage Russie) - Marc Angel (roller & boylesque Paris) - Pascal (claquettes Nancy) et mon gros coup de coeur de la soirée :  Mamzelle Viviane (danse & effeuillage Paris).

Une soirée mémorable, avec de magnifiques shows, un public qui a joué le jeu à 100% puisque tout le monde était tiré à quatre épingles avec une touche retro... et de merveilleuses photos!!!

Et n'oubliez pas, "un samedi sans guincher est un samedi gâché"!!!

Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram